Les vêtements

Toujours dans mon exploration de formes d’arts sous-estimées ou bien même complètement ignorée, reclassées dans une autre catégorie j’en viens donc aux vêtements.

Oui, les vêtements. Alors je ne vais pas tellement parler des marques mais plutôt de l’assortiment de vêtement.

Je pense qu’il y a beaucoup à dire sur les pièces en particulier et considère certains créateurs au même niveau que certains sculpteurs ou peintres.

En revanche, choisir et porter des vêtements est une façon pour chacun de s’exprimer.

Art personnel ou l’expression par le vêtement

Premièrement, on s’exprime tous les jours par le choix de nos vêtements. Dès que vous avez passé l’âge de vous faire habiller par papa et maman, vous faites vos choix de vêtements. Qu’est-ce que vous allez porter, à quelle occasion et comment.

Cet ensemble de choix est souvent conditionné par notre environnement, nos fréquentations et nos modèles. Le cadre professionnel influence aussi beaucoup nos choix vestimentaires (soyons honnêtes, le cadre professionnel nous impose bien souvent nos choix vestimentaires…).

Je considère cependant le choix des vêtements comme un mode d’expression artistique personnel. Moins il y a de contraintes, plus on peut s’exprimer librement et faire ressortir son style personnel. Tous les jours (et surtout les week-ends, annulant les contraintes du cadre professionnel), on croise donc des personnes s’exprimant librement avec leurs choix vestimentaires (incluant le style « rien à foutre » du dimanche).

Une autre point sur lequel j’aimerai attirer votre attention est aussi la façon de porter les vêtements. Prenons par exemple une chemise : il vous est possible de la porter boutonnée jusqu’en haut ou bien de la laisser largement entre-ouverte (ou même complètement ouverte avec un débardeur en dessous).

Bref, assez disserté, place aux looks.

Quelques looks stylés

Ressources

J’adore particulièrement le site The Sartorialist dont beaucoup des photos de cet article sont inspirées.

La musique!

En créant ce blog, je me suis demandé si j’allais avoir assez de matière pour le remplir d’articles. Ok, l’art fait partie de ma vie depuis ma plus tendre enfance, mais montrer des sélections d’œuvre en photo toutes les semaines, j’avais peur que cela devienne monotone et ennuyant.

Puis je me suis rappelé d’élargir ma perspective. L’art est partout autour de nous !

J’ai donc décidé de parler d’une forme d’art que tout le monde fréquente au quotidien aujourd’hui et qui est parfois maltraité par les grandes chaînes de diffusion (radio, télé, …).

Notez bien que ce qui compte, c’est d’apprécier (ce qui me fait penser que je devrais sûrement parler des vins à un moment ou un autre). Je risque d’être un peu dure avec vos artistes préférés si vous êtes très branché mainstream. C’est mon côté snob, vous avez le droit de m’en vouloir.

Fan invétérée de…

Je suis une énorme fan de Bob Marley. Mes parents m’ont fortement influencé, certes mais j’ai toujours associé sa musique à des périodes heureuses de ma vie.

Sa façon de chanter, son énergie et son message sont juste incroyables et en parfaite adéquation. C’est beau et ça transporte.

Ma chanson préférée est probablement Redemption song. Je vous laisse en bonne compangie ci-dessous:

Une récente découverte

J’ai très récemment découvert « Just A Band » et leur titre Huff + Puff. Ce n’est pourtant pas récent mais comme vous le verrez plus loin dans cet article, ma méthode de découverte de musiques n’est pas de suivre les sorties des artistes récents.

Comment découvrir des musiques

J’ai récemment découvert Spotify et suis devenue une utilisatrice premium presque aussi tôt.

Premièrement, 10€ par mois pour de la musique dématérialisée c’est vraiment sympa. Je ne dis pas que je n’investirai pas plus tard dans une platine vinyle pour son son chaud et vivant, mais aujourd’hui, dans la plupart de mes situations d’écoutes, Spotify fait très bien le travail. Bref, j’adore.

J’adore tout particulièrement la playlist « Découvertes de la semaine » que Spotify à la gentillesse de remplir chaque début de semaine pour me fournir des musiques qui me correspondent parfaitement suite à ce que j’écoute, « ajoute à mes titres » ou sélectionne.

C’est excellent, les suggestions sont en général très bonnes et c’est donc avec joie que le lundi, je découvre ma playlist et découvre de nouveaux artistes et de nouvelles musiques exactement comme Just A Band cité ci-dessus.

Donc, méthode 1 Spotify. Je recommande, j’adore et vous pouvez essayer gratuitement (et tolérer des publicités)

Méthode 2 Shazam. Je ne pense pas devoir vous présenter l’application (gratuit) pour Android et iOS mais lorsque j’entend une musique qui me plait dans un film, une pub ou à la radio j’utilise Shazam.

Voila pour moi, dans cet article vous aurez découvert (peut être) un son mais surtout 2 méthodes pour en connaître plein d’autres!

Expansion Bailey

Top 3 des sculptures modernes

Dans mon article précédent sur les peintres, j’ai volontairement digressé et insérer un sculpteur (ou plutôt une sculptrice) dans ma sélection.

J’ai donc décider de faire un véritable articles mais plus que de parler des artistes sculpteurs, j’ai décidé de parler de leurs œuvres et ce qu’elles m’évoquent. Bien entendu leurs créateurs seront crédités et acclamés tout au long de cette page.

La sculpture est quelque chose d’assez unique pour moi. Déjà, il y a un côté bien plus onéreux à posséder une sculpture que de posséder une peinture. En effet, il y a d’une part le coup des matériaux et l’espace nécessaire pour l’exposer. Il ne suffit pas d’un mur vide mais bien de surface au sol (ou dans certains cas sur un meuble) pour pouvoir bénéficier de son « aura ».

Bref, je m’égare. Ce que je veux dire par là c’est que j’adore les sculptures mais qu’elles sont moins accessibles que certains tableaux pour moi. Plus tard peut être!

#1 – Mustangs, de Robert Glen

Mustangs Robert Glen

Ok, quand je vous dis qu’il faut de la place pour exposer! Je commence for avec « Mustangs » de Robert Glen.

Cette œuvre impressionnante joue avec l’eau sur laquelle sont les chevaux. Au niveau de leur patte, l’équivalent de buses de fontaines agitent l’eau et donnent l’impression que les chevaux sont entrain de courir et traverser une marre ou une fontaine.

Cette sculpture est juste incroyable à mon sens et fait ressentir une énergie et un mouvement fort et puissant alors que les éléments sont totalement fixes.

Regardez bien la différence de remous d’eau au  au niveau des pattes du cheval de droite qui sont bien plus importants et corrélés au mouvement que les remous de ceux plus loin (à gauche). Du génie je vous dis!

#2 – Nicholas Jones’ books

Books

Pour contrecarrer les sculptures qu’il n’est absolument pas possible d’exposer chez soi,  je vous proposer les livres de Nicholas Jones.

Ces sculptures sont créées à partir de vieux libres et ont un rendu tout à fait incroyable!

J’adore la simplicité apparente de chaque travail de chaque page donnant une complexité évidente à l’ensemble. On peut même imaginer en faire soi même, néanmoins le rendu est exceptionnel, et on en vient à se poser plein de questions, rendant le questionnement autour des choix de l’artiste complètement incroyables : pourquoi ce nombre de pages, pourquoi cet angle de décallage, pourquoi ce motif de fond, etc.

Passionnant à regarder et analyser!

#3 – Expansion

Expansion Bailey

Enfin, cette sculpture à déjà fait de nombreuses fois le tour des réseaux sociaux. Expansion de Paige Bailey est exposée à New York aux États Unis.

Cette sculpture est juste incroyable. L’alliance entre le style classique de la pierre et la technologie utilisée pour illuminer son intérieur…

Je suis aussi fascinée par le thème : l’énergie, sa libération par une pratique de la méditation ou du moins un moment calme de réflexion

C’est beau, juste, dans l’air du temps et extrêmement détaillé. Regardez la fibre musculaire de l’épaule, en extension. C’est encore une fois une sculpture extrêmement vivante qu’on voit là!

A vous!

Quelles sont vos sculptures ou sculpteurs (ou sculptrices) préférées ?

Mes 3 peintres contemporains favoris

La peinture est souvent considérée comme quelque chose d’ancien et d’un peu passé. Un peu comme le latin, c’est un vestige qu’on étudie mais si on ne s’y intéresse pas de près, on a l’impression que son histoire s’est arrêté avec les grand peintres qui ont marqué l’histoire.

Or, ce n’est pas du tout le cas! Il y a de nombreux peintres fascinants qui existent aujourd’hui et j’ai donc décidé d’écrire cet article de blog pour vous partager quelques-uns d’entre eux ainsi que quelques pièces qui m’ont particulièrement marquées.

Voici donc ma sélection — très personnelle — de mes artistes contemporains préférés.

Julie Mehretu

Julie Mehretu

J’adore l’incroyable dynamique de ses tableaux. Julie Mehretu, de ce que je sais, est née en éthiopie et a étudié au Sénégal puis aux États-Unis. Ses tableaux me laissent rêveuse et j’admire leur impression de mouvement et d’énergie qui virevolte.

Glenn Brown

Glenn Brown et son tableau « The Hinterland » m’ont particulièrement touché lors que je les ai découvert pour la première fois. En effet, la forme parait au début sans sens propre. Peut être un arbre ou un champignon quand on le voit de loin… Puis on reconnait des bras, un forme de tête, est-ce un être?

Puis on se rappelle que les arbres sont des êtres après tout. Puis on découvre une bouche en haut, ou est-ce une fleur ? Si oui, qu’est-ce qui en sort ? D’autres fleurs ? Comme à la place du nombirl sur la bedaine que se gratte cet être ?

Robert Fry

Robert Fry à ce côté sombre, ténébreux, rêveur profond dans ses peintures. Son style est très particulier et ne me laisse pas indifférente.

On trouvera cependant dans son oeuvre d’autres peintures extrêmement différentes et différentiantes.

Son style est cependant toujours excellent, travaillé et surprenant.

Gina Beavers et son « AK Nails »

Vous connaissez cette impression, cette sensation, cette certitude que vous aimez quelque chose sans pour autant savoir décrire précisément quoi ?

C’est exactement l’effet que cette peinture m’a fait la première fois que je l’ai vu. Elle est tout juste incroyable.

En cherchant un peu, j’ai quelques pistes de pourquoi j’y suis si sensible. Le contraste entre la féminitée impliquée par des ongles longs mais le le côté masculin de la guerre et des armes présentes sur chaque doigts. Sur le pouce on trouve un tatouage de smiley qui fait la tête, donnant un côté rebel à la propriétaire de la main.

Une superbe peinture qui s’est vendue quelque chose comme 7000€ au NADA de Miami Beach.

Et une sculptrice, Dora Budor

J’ai récemment découvert cette artiste sur Artsy sur cet article (en anglais). Elle est née en Croatie mais vie et travaille depuis New York.

Je vais surement faire un article sur les sculptures plus tard mais je voulais vous partager cette création de Dora en fin de cet article pour vous montrer cette sculpture au style très organique et pourtant très mécanique.

J’adore le choix de l’institut suisse pour l’exposition d’ailleurs, qui fait parfaitement ressortie chaque détail et donne un côté cyberpunk à l’ensemble.

A vous!

Et vous, quels sont vos peintres préférés ? Et quels sont leurs oeuvres ?